L’HISTOIRE DE LA SANGLE MN

Aujourd’hui fabriquées en hommage aux plongeurs de la Marine Nationale, les sangles MN sont conçues dans l’esprit de leur fabrication initiale. En effet, ces plongeurs ont conçu eux-mêmes et à la main des bracelets pour leurs montres à partir des sangles élastiques de leurs parachutes. C’est ainsi tout naturellement que la production des sangles MN utilise encore cette même tresse de parachute élastique. Cette conception permet aux sangles d’être entièrement ajustables et plus adaptées à la vie sous-marine mais également terrestre. Le succès de la sangle MN ne réside pas seulement dans son héritage ou son design mais elle doit avant tout son succès au confort qu’elle apporte et à sa résistance à l’usure.

Sangles MN style urbain

La Marine Nationale Française est depuis longtemps connue pour ses montres exceptionnelles, données en dotation à leurs effectifs opérationnels, plongeurs de bord et nageurs de combats notamment. Parmi celles-ci, on peut retrouver des montres de plongée de grandes maisons horlogères telles que BLANCPAIN, DOXA, TRITON, Z.R.C, ROLEX, TUDOR, et RALF TECH. Étant exclusivement livrées à la Marine Nationale, leurs plongeurs pouvaient bénéficier d’une grande variété de bracelets pour leur montre. Cependant, en utilisant la sangle élastique trouvée sur leurs parachutes, certains plongeurs ont ainsi créé un bracelet de montre à boucle unique qui est aujourd’hui devenu célèbre au-delà du cercle des initiés de la Marine Nationale.

Sangles MN parachutistes

A l’origine de la création de ces bracelets, une hollandaise bien inspirée : Erika. « J'ai commencé à fabriquer les bracelets de montre MN Strap quand un passionné de montres m'a demandé s'il serait possible de compléter sa Doxa MN avec la sangle originale portée par les plongeurs de la Marine Nationale dans les années 70. Il voulait un modèle ajustable qu'il pourait porter à sa guise de haut en bas sur son poignet. Pas un système avec une boucle cousue et un ardillon qui serait probablement trop serrée ou trop lâche. Le NATO traditionnel était donc à proscrire… En quête du meilleur matériau, j'ai acheté quelques vieux parachutes pour récolter leur sangle élastique : des parachutes français des années 1960 et 70. Comme j'avais ces parachutes des années (sur lesquels j’avais au préalable ôté le parachute), j'ai commencé à l'expérimenter en le mélangeant avec un nouveau système d’attache fait à la main. Après seulement quelques prototypes, j'ai fini par trouver le parfait bracelet réglable MN. Afin de continuer la production et grâce à la relation exceptionnelle avec mon contact de l'armée de l'air française, j'ai réussi à mettre la main sur des rouleaux de sangles élastiques d’anciens parachutes stockés depuis plus de 40 ans mais jamais utilisés ! »

Sangles MN

L’histoire continue ! Aujourd’hui, les bracelet MN sont toujours fabriqués par Erika à partir de ces sangles composées de latex tressé avec du nylon. Le nylon est l'un des facteurs contribuant à son confort. Ce mélange absorbe et régule l'humidité mieux que tout autre matière. Il donne également la souplesse nécessaire au porté que ce soit directement sur la peau ou sur une combinaison de plongée ou de parachutisme. Le stock actuel est composé de matière Vintage et por certaines références ou couleurs de sangles neuves répondant aux mêmes caractéristiques techniques. Enfin, toutes les sangles MN™ sont cousues avec du fil de lin français en double piqûre à cheval, les coutures étant, comme l’ensemble du process de fabrication, entièrement réalisé à la main. Les bracelets MN sont désormais disponibles en France à travers un réseau de détaillants spécialisés et quelques sites horlogers bien connus des collectionneurs de montres.

LA COLLECTION